Parenthèse printanière


Besoin de prendre le temps de se poser grâce à ce petit temps d'écriture.
Besoin de se ressourcer dans la nature, oublier les impératifs et les contingences de la vie pour respirer la nature en pleine transformation.
.

Petite gelée encore printanière ce matin...Le poirier n'a pas encore éclot ses fleurs. C'est notre vieux cerisier qui a sorti le premier les siennes. Timidement comme fatigué par tant d' années.




 Tous les bourgeons sont comme dans l'attente de températures plus clémentes, ils sont gonflés par la sève, prometteuse de richesse futur. Nous attendons comme eux les rayons du soleil pour nous régénérer. Comme nous nous comprenons.